En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. J'accepte
You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.

S0245

ATTAQUE AÉRIENNE : Infusion de plantes La Fabrikathé, 75 g

Une escadrille de plantes antibactériennes pour lutter contre les microbes septiques saturant l'air hivernal... À vos bouilloires, c'est une attaque aérienne !

Neuf

12,00€

Bref de tech

  • Composition : Thym, feuilles de ronce, réglisse, cannelle, cynorrhodon, fleurs de mauve, fleur de sureau, hibiscus
  • Dosage :  6 g par tasse (soit une cuillère à café bien remplie)
  • Température d'infusion : 100°C
  • Temps d'infusion : 10 mn

En 2 mots...


C'est l'hiver, les miasmes infectieux en tous genres donnent l'assaut... Pas de panique. La Fabrikathé a imaginé la contre-offensive : avec un assortiment de plantes surentraînées, cette Attaque Aérienne va vous aider à sortir victorieux de la rigueur brumale et son cortège de nez perlants et anosmiques. Banzaï !

... Comme en 100 !

LE THYM
Roi des collines chères à Pagnol, le thym détient à lui seul un régiment de qualités thérapeutiques. Pour n'être pas trop bavards, nous allons nous intéresser principalement à celles qui permettent de bouter le refroidissement hors de nos corps transis. C'est qu'il y a du monde qui attend derrière.
Thym, Thymus : Antiseptique, antioxyadant, c'est un antibiotique naturel. Là, déjà, ça calme ! Il assainit la sphère ORL, aide à dégager les voies respiratoires, stimule l'immunité et combat les infections des bronches. Si c'est pas la carrure d'un chef, ça !

LA RONCE
Ronce commune ou mûrier sauvage, c'est kif-kif. On connaît ce buisson invasif, un tantinet hostile, qui défend résolument ses délicieuses drupes à grand renfort d'épines. C'est qu'une indigestion de mûres sauvages ça se mérite !
En plus de ce fruit délectable, augure de confiture, la ronce recèle des trésors médicinaux dans ses feuilles.
Ronce, Rubus fructicosus : Séchées, les feuilles de ronce développent leurs propriétés antibactériennes. La ronce est recommandée dans les cas d'inflammations type pharyngite et angine.

LA RÉGLISSE
Cette vivace s'installe de préférence sous les climats chauds. Le pourtour méditerranéen, par exemple, convient très bien à ses projets de pied-à-terre. De nature invasive, quand la réglisse a trouvé sol à sa racine, elle a tendance à s'installer. J'y suis, j'y reste.
Déjà connu à l'antiquité, les grecs et les romains utilisaient ce "bois sucré" pour s'éclaircir la voix. Bien utile quand il s'agissait de donner un one-man-show devant 70 000 personnes dans le Colisée à Rome ou pour roder son spectacle de stand-up dans le Théâtre de Dionysos d'Athènes.
Réglisse, Glycyrrhiza glabra : C'est dans la racine de la plante que l'on va dénicher les propriétés anti-inflammatoires, expectorantes et adoucissantes de la réglisse. Une manne de bienfaits pour le système respiratoire.

LA CANNELLE
Originaire du Sri Lanka appelé Ceylan jusqu'en 1972, le cannelier est un arbre très ancien dont l'écorce était déjà utilisée au 3ème siècle avant Jésus Christ.
Grecs et Romains (Et oui ! On leur doit beaucoup !) avaient déjà découvert ses propriétés tonifiantes et antiseptiques.
Cannelle, Cinnamomum verum : Il s'agit donc de l'écorce intérieure du cannelier, qui, une fois prélevée de l'arbre est mise à sécher. On obtient alors un bâton de dynamite : stimulant du système immunitaire, fortifiant général, agent de lutte contre la fatigue...

LE CYNORHODON
Orthographiquement pernicieux, c'est le nom pourtant retenu par les phytothérapeutes. Sinon, c'est le gratte-cul. Il faut croire que ça plaisait moins. Le cynorhodon est en fait le faux fruit du rosier et de l'églantier qui renferme les fruits poilus que des générations de chenapans ont largement semé dans les cols de professeurs intransigeants et autres surveillants punisseurs. Outre ces propriétés de poil à gratter, à se tordre, le cynorhodon est lui aussi un excellent combattant !
Cynorhodon, Rosa canina : Avec sa teneur en vitamine C (20 fois plus que l'orange) il est armé pour neutraliser les infections, en particulier la grippe
.

LA MAUVE
La grande mauve est une plante médicinale vivace, poilue et sympathique. Anthropophile, elle court le long des chemins, borde les clôtures ou ceint les murs des maisons. Jamais bien loin des hommes et toujours prête à lui prodiguer ses petits soins.
Les Grecs et les Romains s'en repaîssaient, Pythagore puis Hippocrate l'employaient pour ses vertus laxatives (n'en déduisons pas pour autant un rapport de cause à effet. La mathématique ou la médecine n'ont aucun effet occlusif connu).
Mauve, Malva sylvestris : Outre sa faculté purgative déjà évoquée, elle a des propriétés calmantes, lénifiante, anti-inflammatoires. Fleurs et feuilles sont utilisées pour soulager les gorges irritées et calmer la toux : une plante au poil !

LE SUREAU
C'est un rustique dont la floraison en ombelles, agréablement parfumée, attire immanquablement la multitude butineuse. En europe, cet arbuste est considéré comme une "Pharmacie de campagne". Et pas seulement pour les insectes suceurs !
Sureau, Sambucus : En phytothérapie, ce sont surtout les fleurs et l'écorce qui sont utilisées en traitement contre la fièvre et les infections respiratoires pourvoyeuses de rhumes, toux grasses, sinusites, grippes...

L'HIBISCUS
Ou oseille de Guinée. Ce qui donne un sérieux indice sur la terre d'origine de cette jolie plante tropicale à fleurs rouges. Infusés, ces calices écarlates produisent une boisson vertueuse qui va conquérir le monde. Chacun s'appropriant cette plante bienfaisante, l'elixir aux reflets de rubis sera tour à tour : Thé rose d'Abyssinie, Bissap, Roselle, Karkadé, Karakandji, Da bileni, Folléré, Flor de Jamaica, Gwozey peyi...
Hibiscus, Hibiscus sabdariffa : Quel que soit le pseudonyme retenu, l'hibiscus est : riche en vitamine C, anti-inflammatoire et antalgique. Il soulage les symptômes des angines et des bronchites, apaise la toux et les maux de gorge.

Voilà chers lecteurs persévérants. Ayant pris connaissance de cet arsenal thérapeutique, vous voilà, j'en suis certaine, convaincus que cette Attaque Aérienne... c'est de la bombe !

SAVOIR SE FAIRE DU BIEN...

LA TENDANCEArty
LA FAMILLEEpicerie fine
LA FONCTIONBien boire et bien manger...

Avis


Cliquez ici pour donner votre avis




30 autres produits dans la même catégorie :