Estampe n°29 Pauline de dos par l'artiste Gilles Bourgeade

Série "Pauline de dos" : Estampes de Gilles Bourgeade

Gravure sur polystyrène d'après modèle vivant reproduite par estampage. Artiste peintre, dessinateur, graphiste et photographe Gilles Bourgeade vit en Provence.

120,00 €
ART021-29
N° DE L'ŒUVRE
Quantité
Derniers articles en stock

  • Paiement sécurisé avec Stripe Paiement sécurisé avec Stripe
  • 14 jours pour changer d'avis 14 jours pour changer d'avis
  • Livraison offerte en France métropolitaine dès 45 € d'achat Livraison offerte en France métropolitaine dès 45 € d'achat
  • Contactez-nous : boutique@ruedupetrichor.com Contactez-nous : boutique@ruedupetrichor.com

BREF DE TECH

Dimensions : Passe-partout 50 X 40 cm, fenêtre 29,5 x 23,5 cm.

Matériaux : Passe-partout en carton biseauté.

• N° 29 : encre noire sur papier japonais couleur mastic

• N° 25 : peinture blanche sur papier Canson® gris anthracite

• N° 21 : encre rouge sur papier japonais mastic

• N° 20 : encre noire sur papier parchemin ocre jaune

• N° 17 : acrylique blanche sur papier texturé gris rosé

• N° 12 : acrylique blanche sur papier texturé bordeaux

Artiste : Gilles Bourgeade.

Info + : chaque épreuve est unique et numérotée. Signée par l'artiste.

EN 2 MOTS…


Pour sa série de Pauline de dos, l'artiste Gilles Bourgeade a utilisé la technique de l'estampe. Le préalable est le dessin d'un nu, d'après modèle vivant, directement sur une plaque de polystyrène, laquelle est ensuite gravée suivant les contour du dessin puis encrée pour reproduire le motif sur papier. L'épreuve est envoyée installée dans un passe-partout de format 40 x 50 cm.

…COMME EN 100 !


À l'origine, il y a le geste du dessinateur. Le motif est exécuté d'après un modèle vivant, au feutre, sur une plaque de polystyrène extrudé (plus dense et plus lisse que l'expansé).
Ensuite, à l'aide de différents outils plus ou moins pointus, l'artiste grave dans la matière en reprenant le tracé au feutre.
Pour finir une feuille de papier est déposée sur la plaque gravée et enduite d'encre ou d'acrylique -selon le type d'empreinte recherché- puis frictionnée plus ou moins fortement à la main ou au tampon pour que la peinture imprime le papier.
Ce procédé de reproduction, entre gravure et monotype, permet d’obtenir de petites séries d'épreuves toutes différentes bien qu'obtenues à partir d'un seul et même motif. Chaque estampe est, en effet, le résultat unique d'une conjonction de variables : texture du papier, consistance et couleur des encres ou peintures utilisées, quantité d'encrage, vigueur du frottage...
Ainsi, cette Pauline de dos compte à ce jour 39 épreuves différentes.
Vous trouverez exposées dans la Rue du Petrichor, les estampes de cette série, numérotées : 12 ; 17 ; 20 ; 21 ; 25 ; 29 ainsi que d'autres épreuves originales, numérotées et signées du même artiste.

ART021-29

Fiche technique

Tendance
Arty, design
Famille de produits
Création originale
Fonction
Faire beau

Pas de commentaires client pour le moment.

Nouveau compte S'inscrire